vendredi 1 février 2013

L'acte sacré ou la beauté spirituelle


Notre humanité a perdu son orientation. Elle nous a habitué à partir de l’extériorité physique pour appréhender la nature de l’intériorité comme jonction de l’esprit et du corps. Les femmes négocient la puissance de l’homme et les hommes négocient la beauté de la femme, conformément à leurs dualismes. La pensée duelle est telle que nous avons tendance à l’emprunter de manière systématique, sans pouvoir y échapper, ni parvenir à la dépasser, ce qui nous met en butte avec des oppositions artificielles.

Il n’y a rien à éliminer, tout est juste. Il n’y a pas de critique, c’est un partage. Soit on visite nos limites et nos peurs dans la relation du miroir, soit on y apporte de la conscience dans l’expérimentation.



Quelqu’un qui cherche l’amour prouve par la même qu’il est séparé de son âme sœur, c’est pourquoi il est malheureux et qu’il cherche à l’extérieur pour être nourri ou reconnu. Quelqu’un qui veut trouver l’amour doit d’abord commencer par marquer son corps par la beauté spirituelle, parce que l’équilibre intérieur, la beauté intérieure, cherche toujours à se refléter dans une beauté extérieure. Un être qui n’essaie pas de se rendre beau est un être qui a de nombreux problèmes et qui est malade à l’intérieur. Car autant que tu négliges ta tenue, autant tu négliges ton esprit et ta beauté spirituelle.

Si l'individu veut faire de l’ amour un acte sacré, il doit être extrêmement attentif aux énergies qui s'y manifestent, il peut ainsi remonter sans conteste jusqu'à la source même de sa conscience et goûter au sein de la nature profonde et véritable de son âme sœur. 

C’est l’endroit même où s’unissent l’énergie et la conscience dans la jouissance de l’être. Pour cela il n'y a pas d'endroit en particulier, ou de rituel spécifique. Simplement être humain. 

L’Amour est une vertu de l’âme. La sexualité est une vertu du corps. Comme le corps et l’âme sont liés leurs vertus le sont aussi.  C'est par l'acte sexuel sacré que la vie se perpétue et que toutes les espèces se reproduisent, cet acte est donc au cœur de la vie, il en est l'enjeu véritable dans la passion du Fantôme amoureux.


B.B Strasbourg 1/02/13
Photo: L'art du sexe sacré

Voyez aussi :

4 commentaires:

  1. Si émue par la grande beauté et la vérité profonde de cet article, merci, Bruno, désolée de ne pas venir plus souvent, j'ai des soucis techniques avec les commentaires mais sachez que j’apprécie grandement ce blog.
    Amitiés sincères.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Bruno pour ce texte d'une grande pureté. j'attends le prochain ....mais je comprends je manque de temps ....De tout coeur !

    RépondreSupprimer
  3. Encore un bel article empreint d'une profonde spiritualité. Eloignée de celle-ci, privé du caractère spirituel, tout acte de l'homme perd de sa beauté.

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce très bel article si limpide.

    Myriam Bahuaud

    RépondreSupprimer