dimanche 1 juillet 2012

Au delà de la matière


La vie de l’homme se construit  jour après jour. C’est pourquoi chaque instant qui la compose est précieux. Toutes ces occasions sont nécessaires pour changer notre vision, notre existence. Le besoin de comprendre doit-être nourri convenablement. Nous devons conserver notre discernement, et en même temps ne pas oublier de regarder autour de nous. 

« La vie nous entoure de partout : de la personne que nous sommes, aux molécules qui la composent, des êtres qui nous sont chers, aux virus qui nous menacent, aux plantes qui ornent notre salon, tout est vie. La vie nous constitue, nous transforme, nous crée et nous détruit, elle nous envahit, nous submerge, nous cerne de toute part. Omniprésente elle est ce que nous sommes et ce que nous devenons, ce que nous consommons et ce qui nous consume. Elle est elle-même en nous – naissance, croissance, maturité, puissance – et son contraire – déclin, infection, mort, disparition –, nous sommes le lieu où elle se manifeste, mais aussi le lieu d’où elle se retire ; à la fois son affirmation et sa négation, son berceau et sa tombe ».

Dans la totalité de l’univers tout ce qui caractérise l’homme se retrouve dans la nature intime du cosmos. L’un sans l’autre est impensable. Tout se tient. Le Cosmos est une organisation bien orchestrée et l'ordre qui y règne est une suite développée des lois éternelles. Tous les mouvements des différentes parties de la masse en dépendent. La Nature forme, altère et corrompt sans cesse. Il en résulte alors qu’aucune manifestation de la Vie n’est « supérieure » ou « inférieure » à une autre puisque chaque incarnation de la puissance créatrice de la Vie représente un de ses choix et elle s’y éprouve tout autant que dans une quelconque autre de ses incarnations. Si l’expérience humaine peut sembler un privilège de point de vue du Soi en tant que humain, le Soi est cependant tout aussi présent et vivant dans ses autres manifestations.

La Terre continue de se transformer d’une part par l’action des êtres humains et d’autres parts par des évènements hors de notre contrôle qui ont fait de la Terre ce qu'elle est. Même s'il est encore possible que beaucoup d'entre nous se comportent comme si rien ne changeait, comme si tout pouvait être maintenu en place en fonction de ce que nous croyons, l'augmentation des changements évidents au sein de la nature défie cette position.

BB © juillet 2012

Voyez aussi :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire