samedi 6 octobre 2012

Les Frères initiés


Confrérie secrète qui inquiète et qui fascine, les frères initiés s’enracinent dans les Traditions Anciennes. C’est sans doute la confrérie dont on parle le plus en ce moment avec l’avènement de la Conscience retrouvée du nouveau Monde. C’est pourquoi il faut comprendre que le travail des Frères, et des Sœurs initiés et une réalité incontournable dans l’accomplissement de l’Œuvre.

Les nouveaux adeptes confrontés au mystère de cette Conscience retrouvée comprennent qu’ils sont le miroir dans lequel se reflète le mystère de la Création. La transmutation de la conscience de l’adepte s’effectue alors au prix d’un long travail laborieux, au cours de laquelle l’individu se retrouve en premier lieu confronté à sa propre dualité. Se purifier pour se transformer.
Malgré la diversité des récits qui perdurent depuis la lignée prestigieuse de Joseph d’Arimathie, les Frères et les Sœurs initiés continuent à créer ces passages afin que l’énergie venant de l’univers puisse réellement être implantées et intégrées dans la matière. Ils sont les Alchimistes qui éveillent l’élément du Feu pour transformer la matière au-delà de la substance. Ils utilisent le savoir antique crypté dans les textes bibliques comme dans les textes mythologique. Ils nous enseignent que la matière renferme un « feu caché » capable de l’élever au dessus d’elle-même pour engendrer un prodige.

« Il y a le feu qui détruit et celui qui ressuscite. Un feu qui brûle avec ses flammes et un feu qui régénère par sa lumière »

A en croire les enseignements voilés dans l'école des mystères, tous les hêtres humains auraient le pouvoir de renaitre, et de réveiller le feu des métamorphoses pour transformer l’homme-animal. 

Hormis le processus initiatique suivi par les mythes, ce secret s’est transmis essentiellement par deux voies, celui des symboles conçues à l’intention de ceux qui ont des yeux pour voir, et celui des mots comme la parole supports de la pensée manifestation du [Verbe Incarné]

Voyez aussi :
La table d'émeraude

B.B  © Février 2012
Photo: Inconnu



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire